8.   Quelle est l’importance de se poser des questions ?

 

On a déjà dit qu’il était important d’écouter pour comprendre. Lorsqu’on écoute, la matière est à moitié retenue. Lorsqu’on ne comprend pas, il est important de poser des questions pour comprendre.

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT7GqbqzUfe0RajCoy7zLUBfkcEPNCRZtfYVGvEYZov4kkXc1z08qypU3KD

Poser des questions permet de comprendre, de retenir, d’avoir des notes structurée, de se concentrer,…

La méthode QQOQCP permet d’avoir, sur toutes les dimensions du problème, des informations élémentaires suffisantes pour identifier ses aspects essentiels.

Elle adopte une démarche d’analyse critique constructive basée sur le questionnement systématique.

 

Ces questions élémentaires sont très utiles pour mettre de l’ordre dans les idées. Elles sont utilisées à différents moments dans la démarche de résolution de problème :

 

 

 

 

 

 

Principe :

Il s’'agit de poser les questions de façon systématique afin de n'’oublier aucune information connue :

Quoi?
On pose cette question pour une meilleur description de l’'activité ou de la tâche ou du problème.
Exemples de questions à poser :

 

Qui?
Cette question permet une meilleure description des exécutants, acteurs ou personnes concernées
Exemples de questions à poser :

 

Où?
Cette question concerne la description des lieux.
Exemples de questions à poser :

 

Quand?
On pose cette question pour bien définir les temps.
Exemples de questions à poser :

 

Comment?
Pour une meilleure description de la manière ou de la méthode.
Exemples des questions à poser :

 

Pourquoi?
Cette question peut se poser à la suite des autres questions mais il convient aussi de la poser pour toutes les questions Quoi ? Qui ? Ou ? Quand ? Comment ?
Pour mener une analyse critique, à chaque réponse des questions précédentes se demander Pourquoi ?

 

Il faut que tu passes de la logique « il faut que », à la logique « à quoi cela va donc me servir ? ». Les étudiants qui développent les meilleures capacités de compréhension et de mémorisation sont ceux qui se questionnent et anticipent l’usage concret de ce qu’ils ont pour projet d’apprendre.

Tu refais un exercice de mathématiques qui te demande de savoir appliquer un théorème ?

A quoi sert ce théorème ? Quelles sont ses conditions d’application ? Que peut-on conclure en fonction des résultats que j’obtiens ? Quel type de questions pourrait-on me poser et pour quelles raisons utiliser ce théorème me serait utile ?

Tu commences la lecture d’un livre qui t’a été conseillé par un professeur ?

Que sais-tu déjà sur le sujet traité ? Que veut démontrer l’auteur ? Quels sont ses arguments ? Quelles conséquences ces arguments vont-ils avoir sur la façon dont tu comprends le sujet traité ? Quels liens peux-tu faire avec des exemples concrets qui te concernent ou qui concernent une actualité à laquelle tu t’intéresses ?

Tu révises un cours ?

Pour chaque information que tu as le projet de retenir : quel type de questions pourrait-on te poser à l’examen ? Quel lien avec les autres cours pourrais-tu faire ?

Apprendre suppose d’anticiper l’utilisation concrète des informations que tu mémorises : comment vas-tu réutiliser ce que tu apprends ?

 

http://williamlegrand.files.wordpress.com/2012/03/66465685.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 


gif-anime-livre-dor-1.gif                  arton1839.gif

Téléchargement